Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 15:28

"L'étagère", parce qu'il faut bien avouer que ce quadricoptère n'a pas plus d'allure qu'une étagère. En l'occurence, cela ne nous préoccupe que peu, car l'essentiel, c'est que ÇA vole.

Donc, allons-y : les bras sont prêts, les plaques de contreplaqué sont débitées bien d'équerre et à la bonne dimension, la colle est à portée de main, donc on y va :

Tout d'abord, coller l'un des bras sur la largeur de la plaque de contreplaqué la plus longue. On peut utiliser de la colle cyanoacrylate si l'on est pressé, ou de la colle vinylique rapide, plus souple, si l'on se donne un peu plus de temps. (remarquer le tracé d'assemblage au milieu du bras, celui-ci permet de respecter la symétrie)

hquad7.jpg

Un petit coup de presse (nécessaire avec la colle vinylique) :

hquad8.jpg

On poursuit par le collage des bras courts. Attention à bien disposer les entailles vers le haut).

hquad9.jpg

Avant de coller le dernier bras, on vérifie la symétrie : les diagonales du carré doivent être égales.

Tiens, la plaque de contreplaqué est trop longue ! Que nenni : c'est prévu, cela permet de disposer d'une petite plate-forme sur laquelle on pourra fixer un appareil photo, un camescope, une caméra FPV,... (rayer la mention inutile).

hquad10.jpg

La plaque supérieure sera amovible. On la fixe donc avec des vis à bois de 3 x 12. Préperçage au Ø 2 mm pour éviter de fendre les bras, puis fraisurage pour noyer les têtes de vis dans le couvercle.

Le "trampoline", késacko ? Je vous laisse mijoter jusqu'au prochain article, mes petits chéris !

En gros, on vient de terminer la menuiserie. Va falloir attaquer l'électronique. Ça va chauffer !

hquad11.jpg

Repost 0
Published by Les Scientastiques - dans "H" quad
commenter cet article
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 10:34

L'objectif étant plutôt de construire un "banc d'essai volant" pour pouvoir tester le module de stabilisation i86, la réalisation du châssis est volontairement simplifiée et conçue pour être à la portée de tous, sans que l'utilisation de matériel de construction spécifique soit nécessaire. De surcroît, l'approvisonnement en matériaux doit pouvoir s'effectuer dans n'importe quel magasin de bricolage. En fait, le châssis n'est guère autre chose qu'une vulgaire étagère qui peut être réalisée en moins d'une heure.

Les cotes qui sont indiquées sur les photos sont indicatives et dépendent à la fois de la section du carré que vous pourrez trouver au BricoTruc local et de l'écartement des trous de fixation des moteurs. Ce qui est important, c'est que les entr'axes des moteurs soient bien symétriques (disposés aux angles d'un carré le plus parfait possible). Pour ma part, et compte tenu du matériel utilisé, j'ai opté pour un carré de 400 mm de côté. À vous de modifier les cotes si vos sections de matériaux ne sont pas identiques aux miennes.

Première étape : le traçage des bras les plus longs, en commençant par le tracé de l'axe, puis en se servant de celui-ci comme référence. Le tracé repéré à 442,5 mm correspond au trou de fixation extérieur de l'embase du moteur. À recalculer donc si vous n'avez pas les mêmes moteurs que moi.

hquad4.jpg

Soyez précis dans vos tracés !

hquad3.jpg

À suivre, le perçage des trous de fixation des embases de moteurs (perçage Ø 3,5 mm pour des vis de Ø 3 mm) :

hquad5.jpg

Les deux bras les plus courts sont entaillés sur la moitié de l'épaisseur (passage des fils d'alimentation des moteurs).

hquad6.jpg

Dans le prochain article : le montage de "l'étagère".

Repost 0
Published by Les Scientastiques - dans "H" quad
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 12:47

Pour tester le module de stabilisation i86, quoi de mieux qu'un multicoptère "rustique" ne nécessitant qu'un faible investissement en temps de construction et d'un coût modéré.

Quelques recherches sur Internet (*) m'ont fait découvrir le "H" Quad, quadricoptère ainsi nommé à cause de sa configuration caractéristique, sur le site des joyeux zozos de E-Flite (http://flitetest.com/articles/H_Quad  et http://flitetest.com/articles/H_Quad_Scratch_Build). 

(*) Je voudrais signaler au passage, pour ceux qui ne les connaissent pas, les travaux de Laurent BERLIVET, créateur du Quad9, et webmaster du site des Jivaros, un "pape" en la matière. (voir le site des Jivaros )

Pour commencer, on regroupe le matériel et les matériaux nécessaires à la construction :

hquad1.jpg

hquad2

Repost 0
Published by Les Scientastiques - dans "H" quad
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 16:47

I86 0

 

Ce module, peu coûteux (21,99 $), diffère des modules généralement utilisés (cartes KK ou assimilées) par le fait qu'il est configurable "en direct" par un jeu de micro-inverseurs (micro-switches) et qu'il ne nécessite donc pas le recours à un ordinateur permettant de télécharger un firmware puis de flasher la carte avant de configurer le module, toujours par l'intermédiaire de l'ordinateur. La simplicité est donc de mise, sans compter que l'on peut effectuer des modifications en direct sur le terrain.

D'autre part, il peut être installé dans plusieurs types d'aéronefs, de l'avion "basique" à l'hexacoptère, toutes les variantes étant possibles. Il permet de contrôler les 3 axes via 3 gyroscopes inclus dans un seul circuit intégré.

Tous ceux qui veulent en savoir un peu plus peuvent consulter la notice d'installation et d'utilisation que j'ai traduite (ou plutôt adaptée) depuis l'original et que j'ai publiée sur Calaméo.

Repost 0
Published by Les Scientastiques - dans "H" quad
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 16:06

Le X1RC3  ( link ) a été motorisé. Voici le premier essai en vol.

 

 

Repost 0
Published by Les Scientastiques - dans Avions et planeurs
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 15:03

À partir du 2 mai, un nouveau service Météo-France va être mis en place.

Pour en bénéficier, il suffit d'être inscrit su Aéroweb (https://aviation.meteo.fr , inscription gratuite).

Les fonctionnalités de ce nouveau service semblent très intéressantes pour qui s'intéresse, même de loin, à l'aérologie de sa région.


meteovelivole

Repost 0
Published by Les Scientastiques - dans Divers
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 08:24

 

 

J'ai retrouvé récemment dans mon matériel un aérographe de débutant (encore vendu de nos jours, entre 12 et 18 euros selon les commerçants).

 

Cet aérographe fonctionnait avec des bombes d'air comprimé qui malheureusement finissaient par revenir cher (environ 11 euros la bombe). Ce qui explique que j'avais délaissé l'engin, l'achat d'un compresseur spécifique étant au-delà de mon budget vu l'usage que je pouvais en avoir.

 

DSCF1511

L'occasion d'une promo au magasin Lidl du coin m'a amené à investir (14,99 euros) dans un pulvérisateur de jardin muni, tenez-vous bien, de deux manomètres !

 

L'idée d'en faire une réserve d'air pour l'aérographe a très vite fait son chemin, d'autant que le pulvérisateur en question peut résister à 7 bars. Sachant que l'aérographe ci-dessus fonctionne très bien aux alentours de 2 bars, l'adaptation a aussitôt commencé.

DSCF1513
DSCF1515

 

C'est parti !

Tout d'abord, dessertir la tétine de l'adaptateur de bombe à air : laisser le tuyau vissé sur la tétine, saisir la collerette avec une paire de pinces en serrant modérément, puis tirer légèrement dans l'axe, ça vient tout seul.

Percer un trou du diamètre adapté (le diamètre nominal de la tétine moins un millimètre) dans le haut du réservoir du pulvérisateur.

Insérer la tétine dans le trou avec une petite goutte de colle cyanoacrylate (attention à ne pas boucher la tétine). Nota : la goutte de cyano est plutôt là pour se donner bonne conscience, ça tient très bien tout seul).

 

DSCF1517

DSCF1518

 

C'est fini ! On branche tout et on peut passer aux essais :

 

Le plus dur est de pomper ! De fait on cherche à maintenir une pression comprise entre 2 et 3 bars et un seul pompage donne déjà une bonne autonomie.

À vous les belles décos !

 

Repost 0
Published by Les Scientastiques - dans Divers
commenter cet article
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 13:33

Voici un petit bateau pop-pop original et facile à réaliser avec peu de moyens. (modèle de Robert GRANSEIGNE)

 

 

DSCF2011

 

Simplissime, n'est-ce pas ?

Même le moteur est réalisé à partir d'éléments de récupération :

 

DSCF5005

 

Pour le plan du moteur et sa réalisation, plus de précisions sur le site du CLAP 54 :

 

Bonnes navigations !

Repost 0
Published by Les Scientastiques - dans Bateaux et objets flottants
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 12:30

DSCF5012

 

La Cigogne sur son support de centrage.

 

Voici ce que l'on pourrait qualifier de "planeur minimal".

Pour réaliser la Cigogne, il suffit en effet d'une feuille de papier A4 (le papier 80g/m² utilisé pour vos impressions convient très bien), d'un tronçon de paille et d'une petite boulette de pâte à modeler.

 

 

En voici le plan (à imprimer en pleine page format A4) :

 

 

cigogne1.jpg

 

Une notice succincte :

 

 

notice

 

Et voilà comment ça vole !

cigogne3.jpg

 

Bonne construction !

Repost 0
Published by les scientastiques - dans Avions et planeurs
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des scientastiques
  • Le blog des scientastiques
  • : La science, c'est fantastique !
  • Contact

Recherche

Liens